Processus de sélection
pour les Terminales S

Une étude du dossier scolaire :

lettre de motivation, relevés de notes de première,
relevés de notes des deux premiers trimestres de terminale toutes matières confondues
ainsi que les notes aux épreuves anticipées de français au baccalauréat.

Des épreuves écrites :

Mathématiques, Physique, Chimie et biologie

Une épreuve écrite de motivation et de personnalité :

Les épreuves écrites portent sur le programme de Terminale S et se présentent sous la force de
QCM. Plusieurs réponses possibles sont proposées et 1 seule est correcte. Afin de permettre
aux candidats d’améliorer leur score en se servant de leurs aptitudes personnelles, chaque
épreuve QCM contient des questions de raisonnement et de logique.

– Une bonne réponse vaut 2 points
– Une mauvaise réponse vaut -1 point
– Une absence de réponse 0 point

L’épreuve orale de motivation se présente sous forme de questions ouvertes : elle a pour
objectif de mettre en valeur les motivations du candidat, son engagement dans sa future
formation, sa personnalité, ses points forts.

Chaque exercice comporte 4 affirmations signalées par les lettres a, b, c, d.

Pour chacune des affirmations le candidat indique si l’affirmation est vraie (V) ou fausse (F), ou il s’abstient ;
Un exercice est considéré comme traité dès qu’une réponse V ou F à l’une des 4 affirmations
est donnée ;

Toute bonne réponse rapporte un point, toute réponse inexacte entraîne le retrait
d’un point ;

L’abstention et l’annulation ne sont pas considérées comme des réponses, elles ne rapportent
ni ne retirent aucun point ;

 

Une bonification d’un point est ajoutée chaque fois qu’un exercice est traité correctement
(c’est à dire si le candidat a fourni 4 réponses exactes à l’exercice).

Chaque épreuve contient 16 exercices indépendants. Le candidat doit répondre à 12 exercices
sur les 16 qui lui sont présentés, ce qui lui permet d’éliminer les exercices qui porteraient sur
une partie du programme non traitée à la date des épreuves écrites. S’il répond à plus de 12
exercices, seuls les 12 premiers seront corrigés.

Chaque épreuve contient 12 exercices indépendants. Le candidat doit répondre à 8 exercices sur les 12 qui lui sont présentés, ce qui lui permet d’éliminer les exercices qui porteraient sur une partie du programme non traitée à la date des épreuves écrites. S’il répond à plus de 8 exercices, seuls les 8 premiers seront corrigés. Chaque exercice comporte 4 affirmations signalées par les lettres a, b, c, d. Pour chacune des affirmations le candidat indique si l’affirmation est vraie (V) ou fausse (F), ou il s’abstient ;

(14 questions, 8 à faire, 10 de chimie et 4 de bio, le concours recommande aux étudiants
n’ayant pas de SVT de faire 8 exercices de chimie)

 

Chaque épreuve contient 14 exercices indépendants. Le candidat doit répondre à 8 exercices
sur les 14 qui lui sont présentés, ce qui lui permet d’éliminer les exercices qui porteraient sur
une partie du programme non traitée à la date des épreuves écrites. 10 exercices de chimie
sont proposés et 4 exercices de Biologie. Un lycéen n’ayant pas fait de Biologie traitera les 8
exercices parmi les 10 exercices proposés en Chimie. Chaque exercice comporte 4
affirmations signalées par les lettres a, b, c, d. Pour chacune des affirmations le candidat
indique si l’affirmation est vraie (V) ou fausse (F), ou il s’abstient ;

Chaque épreuve contient 2 parties :

– La première est un exercice sous forme de QCM , non noté, mais qui permet d’interpeler le candidat sur des valeurs essentielles qui pourront lui être demandées dans la suite de l’épreuve.

– La deuxième partie consiste à rédiger un essai d’environ 300/400 mots à partir d’une question ouverte qu’il choisira parmi 3 questions qui lui seront proposées. Seront notées dans cet exercice les capacités de l’étudiant à rédiger proprement une copie, sans faute d’orthographe et de syntaxe, à ordonner et synthétiser ses idées et à mettre en avant l’originalité de sa réponse.

Les écoles du
concours puissance ALPHA

Liste complète des écoles
  • 3Il
  • CPE Lyon
  • EBI Cergy
  • EFREI Paris
  • ELISA Aerospace (Saint Quentin, Bordeaux)
  • ESAIP Angers, Aix-en-Provence
  • ESCOM Compiègne
  • ESEO (Angers, Paris, Dijon)
  • ESIEA (Paris, Laval)
  • ESIEE Amiens / ESIEE Paris
  • HEI Lille
  • ISEN Ouest (Brest, Nantes, Rennes) / ISEN Lille / ISEN Toulon
  • ISEP Paris
3il-GROUPE-30Ans
www.3il-ingenieurs.fr

 

Les ingénieurs 3iL exercent des métiers très variés : ingénieurs d’études, ingénieurs systèmes et réseaux, architectes des systèmes, etc.
Ils sont aussi : administrateurs de bases de données et de systèmes, consultants et chargés de solution avant vente.
Après 3 à 5 ans d’activité, les ingénieurs 3iL prennent des responsabilités de management et
de direction d’affaires.
Certains optent pour des carrières d’experts techniques dans un des domaines de l’informatique comme la sécurité des systèmes d’information, des progiciels SAP, Oracle ou des systèmes et réseaux.

Une formation technologique

La prépa 3iL valorise les compétences techniques en proposant une formation informatique
dès le 1er semestre.

  • Programmation en langages C/C++/Java
  • Algorithmique
  • Programmation Web
  • Réseaux

D’autres optent pour une carrière internationale ou créent leur propre entreprise. Alors que les
emplois de début de carrière sont en majorité dans les sociétés de services, ils s’orientent rapidement vers les télécommunications, l’industrie, la banque et les finances, l’aéronautique,
etc.

3iL

43, rue de Sainte-Anne
BP 834 – 87015 LIMOGES Cedex

Tel : 05 55 31 67 24 – Fax : 05 55 31 67 61

E-mail : contact@3il.fr

logo-instit-positif-vertical-CPE-Lyon@3x-8-300x205
www.cpe.fr

 

Les ingénieurs sont des scientifiques avant tout, mais l’ambition de l’école est de former des
jeunes au-delà de la science. Culture de l’entrepreneuriat, encouragement à la mobilité internationale, sensibilisation aux valeurs humaines et managériales du monde économique,  culture forte du développement durable… L’ingénieur CPE Lyon c’est tout cela à la fois !
Située sur le campus universitaire LyonTech – La Doua, CPE Lyon forme des ingénieurs en
chimie-génie des procédés et sciences du numérique depuis plus de 20 ans.

Chimie-procédés

 

Diplôme d’ingénieurs en chimie
Génie des procédés

Bioprocédés

Génie des procédés en biotechonologie.

Sciences du numérique

 

Diplômes d’ingénieurs en sciences du
numériques

Diplômes d’ingénieurs en informatiques et
réseaux de communication

  • Energie, pétrochimie : transformation des ressources naturelles en matières premières.
  • Santé, secteur pharmaceutique : conception  et formulation de molécules.
  • Beauté, cosmétique : formulation de molécules.
  • Bâtiment : économie et sécurité des matériaux, matériaux haute performance, confort thermique et acoustique.
  • Agroalimentaire et agriculture : formulation, conditionnement alimentaire, conservation des aliments, hygiène, productions végétales.
  • Sport : phénomènes de glisse, textiles haute performance, analyse.
  • Environnement : chimie verte, procédés propres, Biotechnologies : transformation de
    molécules pour améliorer la santé humaine et animale.
  • Electronique : supports chimiques pour coder et transformer l’information

Quelques exemples de secteurs d’activité dans lesquels évoluent les diplômés :

  • Electronique grand public : DVD, télévision numérique, ordinateurs, consoles de jeux, …
  • Télécommunications : Internet, téléphonie mobile, réseaux sans fil et satellites.
  • Robotique : domotique, e-santé, éducation, aide à la personne, électronique embarquée
  • Loisirs numériques : jeux vidéo, effets spéciaux, images de synthèse.
  • Santé, médecine : systèmes d’imagerie scanner et IRM, systèmes d’aide au diagnostic, chirurgie assistée par ordinateur, rétine artificielle, …
  • Beauté, cosmétique : imagerie 3D de l’épiderme, du cheveu, mesure de l’efficacité des produits.
  • Automobile, aéronautique : systèmes d’assistance à la conduite (ABS, ESP), logiciels embarqués, logiciels de design, simulation de comportement aérodynamique, régulation moteur.
  • Sciences : simulation et modélisation de phénomènes physiques (météorologie, physique nucléaire,…), analyse d’images astronomiques.
  • Banque, finance : informatisation des flux financiers, modélisation des marchés boursiers.
  • Environnement : conception et réalisation de systèmes électroniques pour l’énergie solaire, éolienne…

CPE Lyon

3, rue Victor Grignard
69 100 VILLEURBANNE
FRANCE

Domaine Scientifique de la Doua

Bâtiment Hubert Curien
43, boulevard du 11 Novembre 1918
BP 82077 – 69616 Villeurbanne Cedex

Tél. : 33 (0)4 72 43 17 00

LOGO-HEI
www.ipsa.fr

 

Ecole des hautes études d’ingénieur (études généralistes)

3 modalités de formation

Le diplôme HEI est délivré selon 3 modalités pédagogiques différentes

Formation initiale à temps plein, formation par apprentissage, formation continue

Une formation vraiment généraliste
Tous les étudiants suivent un tronc commun de matières scientifiques tout le long de leurs
études en plus d’un domaine de professionnalisation

 

Cycle préparatoire intégré

La formation continue commence par un cycle préparatoire intégré de 2 ans ouvert après le
bac. La formation suit les programmes des classes préparatoires MP, PSI et PC de l’Éducation
nationale en partenariat avec le lycée privé Saint-Pierre à Lille.

 

Cycle ingénieur HEI

Le cycle ingénieur est la principale formation de l’école. D’une durée de trois ans, il est ouvert
aux élèves ayant effectué le cycle préparatoire intégré à HEI
La première année du cycle ingénieur (troisième année de la formation) est commune à tous
les élèves. Les différents modules de cours sont répartis dans 10 pôles : Mathématiques, Mécanique, Fluides et Énergies, Électronique, Informatique, Chimie, Automatique, Organisation et management des entreprises, Formation humaine et Langues.
En quatrième année (deuxième année du cycle ingénieur), les étudiants doivent choisir une
spécialité parmi les huit domaines (dits « domaines techniques ») proposés.

  • Bâtiment et Travaux Publics (BTP)
  • Bâtiment Aménagement et Architecture (BAA), depuis 2007, développé en collaboration avec l’École supérieure des arts Saint-Luc à Tournai en Belgique et avec l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage à Villeneuve-d’Ascq.
  • Conception Mécanique (CM)
  • Énergies, Systèmes Électriques et Automatisés (ESEA)
  • Procédés Chimie Environnement (PCE)

Siège HEI – Hautes Études d’Ingénieur 13

rue de Toul BP 41290
59014 LILLE Cedex

Campus Centre > HEI Campus Centre Site
Balsan – 2 allée Jean-Vaillé
36000 CHATEAUROUX

Tél. : 03 28 38 48 58

Secrétariat – classe préparatoire implanté

(HEI 1 et HEI 2)

Sophie VERNY
Mail : sophie.verny@yncrea.fr
Tél. : 03 59 56 69 25

logo-isen-yncrea-BD-1
www.isen.fr

 

ISEN
Écoles d’ingénieurs des Hautes Technologies et du Numérique

Parce que les technologies du numérique sont partout, l’ISEN forme des ingénieurs aptes à répondre aux besoins des entreprises dans tous les secteurs d’activités

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

  • Énergie et environnement
  • Technologies médicales et de santé
  • Ingénierie des affaires dans le monde du numérique
  • Systèmes embarqués
  • Réseaux Communications mobiles & Objets connectés
  • Robotique mobile
  • Développement logiciel Big Data & Cloud Computing
  • Smart Energy & Domotique
  • Dispositifs numériques dans le Bio-Médical
  • Nanoélectronique & Micro-méca-tronique
  • Sécurité Informatique
  • Énergie électrique pour les transports
  • Développement des systèmes d’information
  • Banque & Finance

À l’ISEN, chaque étudiant construit son propre parcours de formation. Au cours des trois premières années post-bac, le Bachelor ISEN permet de s’orienter dans différents cycles de formation selon ses affinités ou ses aspirations professionnelles.
Le Bachelor ouvre la possibilité de poursuivre son cursus au sein de l’ISEN ou d’un établissement Yncréa.
Les Domaines Professionnels proposés en années 4 et 5 permettent à chaque étudiant de se
former plus spécifiquement à une spécialité.

Avec une forte dominante « Numérique », les cycles post-bac proposés dans les campus
permettent d’aborder plusieurs thématiques au choix :

  • Cycle Généraliste, avec un enseignement complet MPSI ou PCSI (Campus de Brest, Lille, Toulon)
  • Cycle orienté « Biologie et technologies » (BIOST ou CNB selon les campus), proposant un enseignement renforcé en SVT (Campus de Brest et Toulon)
  • Cycle « Informatique et Réseaux » dispensant un programme intense en informatique (Campus de Brest, Lille, Rennes, Toulon)
  • Cycle « Économie Numérique et Technologies » permettant d’aborder les technologies et le numérique sous un aspect « business » (Campus de Brest)

Des passerelles permettent, si besoin, de changer de cycle. Ainsi le choix d’un secteur d’activité peut être reporté jusqu’à 3 ans après le baccalauréat. À l’issue de ces trois premières années, chaque étudiant intègre l’école qu’il aura choisie, sans concours ni critère de classement.

#isenbrest

20, rue Cuirassé
Bretagne CS 42807
29228 Brest Cedex 2

Tél. :
+33 (0)298038400

#isenlille

41, boulevard Vauban
59046 Lille Cedex

Tél. :
+33 (0)320304050

#isennantes

35 Avenue du Champ de Manœuvre
44470 Carquefou

Tél. :
+33 (0)298038400

#isenrennes

Campus Télécom Bretagne
2 rue de la Châtaigneraie
35510 Cesson Sévigné

Tél. :
+33 (0)299330436

#isentoulon

Maison du Numérique et de l’Innovation
Place Georges Pompidou
83000 Toulon

Tél. :
+33 (0)494038959