« La prépa trouve sa pertinence dans la transmission de l’esprit Sciences Po » – Alexandre Ferrer

Fasciné par de Gaulle, à tel point que ses camarades finirent affectueusement par le surnommer le Général, Alexandre Ferrer a aujourd’hui intégré Sciences Po Lyon. Il vous livre son expérience de la prépa Sciences Po Ambition Réussite. Ce qu’elle lui a apporté. Ce qu’il en a retenu. Une chose est sûre le concernant: sa place à l’IEP, il ne l’a pas volé.

« La prépa Sciences Po Ambition Réussite, une authentique et essentielle valeur ajoutée »

«  Il apparait de prime abord bien malaisé de faire tenir en quelques lignes deux années de prépa et de concours, tant elles m’ont profondément étreint. S’y sont entremêlés anxiété, peurs, rires, joies, amitiés, peines, déceptions mais surtout un final sentiment d’accomplissement personnel et de réussite, Sciences Po constituant pour moi un rêve, une incessante et orgueilleuse obsession.

Soyons clair, préparer et réussir Sciences Po sont deux choses fondamentalement différentes : une sérieuse préparation du concours et une année de prépa ne sont en rien une certitude de réussite, simplement des conditions primordiales pour prétendre à celle-ci. En ce sens, la prépa constitue une authentique et essentielle valeur ajoutée en ce qu’elle pourvoit à un formidable épanouissement intellectuel. Elle n’est pas seulement un lieu d’apprentissage comme il en existe tant d’autres ça et là, elle est un lieu d’émulation de l’esprit, d’affinement de la réflexion et de compréhension du monde.

« La prépa trouve sa pertinence dans la transmission de l’esprit Sciences Po »

La prépa ne tient pas son intérêt principal dans la somme de connaissances brutes qu’elle transmet, lesquelles peuvent se trouver sans difficulté dans l’abondante littérature relative aux matières du concours, elle trouve sa pertinence dans la transmission de « l’esprit Sciences Po » si singulier et que l’on ne peut acquérir par soi même. Ainsi l’échange avec des professeurs passionnés et disponibles, tous diplômés d’un IEP, la rencontre avec d’autres élèves désireux d’intégrer Sciences Po dans une ambiance où se succèdent et se mêlent irrépressibles rires et intangible sérieux, concourent à la formation de cet « esprit sciences po », gage s’il en est de la réussite au concours.

Rigueur et détente

De plus, la prépa parvient à concilier un apprentissage rigoureux et exigeant dans une ambiance toujours détendue et joviale transmise par des professeurs jamais avares d’un bon mot ou d’une anecdote croustillante.

En bref, si la prépa n’est pas en elle même un gage de réussite, elle donne toutefois aux élèves les moyens de réaliser leur ambition ou leur rêve d’intégrer un IEP, charge à eux de se donner les moyens de n’avoir aucun regret une fois les résultats passés.  »