Léa, étudiante à HEC Paris : « Que du positif ! »

Léa préparation IEP et concours HEC

Ambition Réussite n’est pas qu’une écurie de préparation aux concours de Sciences Po. C’est aussi une aventure humaine qui permet de créer des liens durables quel que soit le verdict des épreuves. Tous nos étudiants n’ont pas intégré un Institut d’Études Politiques, soit que le sort leur a été contraire, soit qu’ils ont estimé en toute connaissance de cause qu’ils préféraient s’orienter vers d’autres formations. Dans tous les cas, nous espérons – en réalité, nous sommes convaincus – que le temps qu’ils ont passé avec nous leur a été utile, qu’ils ont mis à profit l’état d’esprit rencontré pour grandir dans leurs vies d’hommes et de femmes.

Léa Soulier était des nôtres en 2011. Déjà bachelière mais alors hésitante quant à son avenir professionnel, elle avait choisi de tourner le dos à Sciences Po. Mais inutile de la plaindre : elle étudie désormais à HEC !

 

1/ Pourrais-tu te présenter et nous indiquer ce que tu fais actuellement ?

Léa Soulier, 23 ans, née en Avignon. Je suis étudiante à HEC Paris. J’effectue actuellement mon « stage de césure », entre mes deux années de master, dans une banque d’investissement spécialisée dans les transactions de fusion-acquisition. J’ai passé l’année précédente pour moitié à Los Angeles, à l’University of Southern California, et pour moitié dans l’entreprise Saint Laurent à New York.

 

2/ Quel est ton objectif professionnel ?

Je veux devenir banquier d’affaire en finance d’entreprise. Je voudrais obtenir un poste d’analyste dans une grande banque d’affaire à l’issue de ma formation à HEC Paris.

 

3/ Comment es-tu passée par la préparation Ambition Réussite ?

Après ma terminale, j’ai effectué un premier trimestre en école d’ingénieur post-bac mais je me suis rendue compte que la formation ne correspondait pas à mes aspirations. J’ai arrêté mes études d’ingénieur dans l’objectif d’intégrer une classe préparatoire aux grandes écoles ECS (économique et commerciale option scientifique) dans l’idée de présenter les concours des grandes écoles de commerce comme HEC Paris. Je n’étais cependant pas assurée d’obtenir une place en prépa après mon changement d’orientation. J’ai donc préparé le concours de Sciences Po comme alternative au cas où mon dossier serait rejeté.

 

4/ Que t’a apporté la préparation Ambition Réussite ? Au final, regrettes-tu d’y avoir consacré tes vacances ?

Cette prépa a été un très bon avant-goût à l’entrée en classe préparatoire. Elle m’a apporté de la rigueur et de la culture générale, et elle a aiguisé mon ambition de réussir – en l’occurrence, à HEC. Je ne regrette absolument pas d’y avoir consacré mes vacances. Il faut se dire qu’une classe de prépa comme Ambition Réussite est différente d’une classe de lycée puisque les élèves y sont tous volontaires et sélectionnés, donc motivés et brillants. Cela crée une émulation très stimulante et agréable. On ne s’y ennuie jamais et on y fait toujours de très belles rencontres. Je n’en retire que du positif.

 

5/ Si tu avais un conseil à donner à un lycéen qui passe le bac, quel serait-il ?

Je lui conseillerais d’être très rigoureux vis à vis de quelques fondamentaux qui ne sont pas toujours acquis, ni même exigés au lycée. Pourtant, ils seront indispensables pour réussir dans l’enseignement supérieur, quelle que soit la filière choisie. Il s’agit de la clarté de l’expression, de la qualité de l’orthographe et enfin de la propreté de l’écriture. Je lui conseillerais également de parvenir à trouver un équilibre entre sa vie sociale et sa vie scolaire. Il faut bien dormir et profiter de ses amis pour être épanoui et efficace dans son travail, mais ne jamais perdre de vue son objectif ni relâcher sa détermination. Et puis, bien sûr, il faut être déterminé à fournir les efforts nécessaires.