Tout savoir sur la réforme des concours des IEP de région et de Sciences Po Paris

réforme concours sciences po
Sciences Po et la réforme de son concours ont fait grand bruit. Nous connaissons désormais, hormis Grenoble les nouvelles modalités des concours des IEP de région et de Sciences Po Paris. Pour rappel, Paris a un concours à part, Bordeaux aussi, Grenoble aussi, et les 7 autres IEP ont un concours commun. Et les IEP du concours commun ont décidé de prendre une direction totalement différente de Paris. Voici donc un point complet des concours des IEP en 2020 et 2021. Il manque Sciences Po Grenoble, qui pour l’instant ne s’est pas prononcé.

Sciences Po Paris: le parcours et un oral plutôt que le concours


La réforme du concours de Sciences Po Paris entrera en vigueur en 2021, accompagnant le nouveau bac. Les élèves passant leur bac en 2020 seront donc les derniers à passer le concours sera sur sa forme existante depuis 2013. Il s’agit donc en 2020 d’une sélection en trois temps:

  • Etude du dossier. Les meilleurs d’entre eux (environ 600) seront dispensés d’épreuves écrites. Les autres verront leur dossier classé A, B, ou C.

 

  • Épreuves écrites en histoire coefficient 2, langue coefficient 1, et option coefficient 2 (math, sciences économiques et sociales, ou lettres et philosophie) notées A (plus de 12,5 de moyenne), B (entre 10,5 et 12,5 de moyenne), ou C (moyenne inférieure à 10,5)

 

  • Les candidats ayant obtenu deux A, ou un A et un B, seront convoqués à l’oral d’admission, tout comme ceux qui sont exemptés d’épreuves écrites. Cet oral est lui aussi noté A, B, ou C, selon 6 critères d’évaluation. Environ 800 élèves sont admis, pour 1400 à 1500 admissibles au total
A partir de 2021, suppression des épreuves écrites et intégration dans Parcoursup. Seront alors pris en compte:
  • Les notes en contrôle continu depuis la seconde. Ces dernières devraient être pondérées par la moyenne de classe, afin que les élèves soient le moins possible pénalisés ou favorisés selon leur lycée et leur classe d’origine.

 

  • Les notes obtenues au bac dans 4 à 5 matières

 

  • Un essai écrit comprenant, mesurant la personnalité, la motivation, et la cohérence du projet scolaire du candidat.

 

  • Un oral spécifique d’admission, pour un tiers des candidats (les autres seront éliminés dès le dossier), totalement différent de celui du bac.

 

  • L’oral ne sera plus éliminatoire. Le classement de l’élève prendra en considération les 4 critères.

 

Cette réforme est officiellement motivée par la volonté du ministère d’avoir 30% de boursiers dans les grandes écoles françaises.

 

 

Il suffisait pour cela de réserver 30% des places au concours aux boursiers. Un oral n’est pas moins discriminant qu’un écrit, selon la plupart des sociologues. Cette réforme divise:

 

Il faudra donc vous permettre via la préparation dès la 1ere, à Aix-en-Provence ou à Avignon d’avoir le dossier le plus solide possible, en renforçant votre niveau en histoire et en histoire géopo Sciences Po. Parallèlement, on commencera dès la première à préparer l’élève à l’oral.

Le concours de Sciences Po Bordeaux suit une logique très proche de celle de Sciences Po Paris


L’IEP de Bordeaux souffre de ne pas faire partie du concours commun et de la nécessité d’intégrer Parcoursup. Il se retrouvait donc coincé dans le calendrier pour organiser des épreuves écrites, et a réformé son cours sensiblement comme Sciences Po Paris, et ce dès 2020.

 

  • L’admissibilité repose sur le dossier scolaire. Prise en compte des moyennes de première et Terminale en français, philosophie, histoire géographie, langues, spécialités, ainsi que les notes des épreuves anticipées de français et de TPE en 2020. Le direction de l’IEP de Bordeaux Yves Deloye précise que « les notes seront analysées en fonction du niveau et des caractéristiques de chaque lycée ». Ce qui pour l’instant est assez flou. Ces moyennes représentent 40% de la note, et seulement les 800 meilleurs seront considérés comme admissibles.

 

  • Pour l’admission, l’examen d’une « fiche avenir », d’une lettre de motivation, d’un cv, de la meilleure copie de rédaction au choix, représenteront 20% de la note.

 

  • Enfin, l’admission passera par un oral, qui représentera 40% de la note. Seront jugées la motivation, la cohérence du projet scolaire, la motivation, et la capacité à argumenter du candidat.

Concours commun des IEP de région: maintien des épreuves écrite


Les 7 IEP du concours commun (Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain, Strasbourg, Toulouse) ont clairement tenu à maintenir des épreuves écrites, disant publiquement « ne pas vouloir succomber à un phénomène de mode », afin de maintenir « exigence » et une « équité » entre les candidats. Ils disposent déjà de 32% de boursiers par cette sélection.

Ce que l’on peut retenir:
  • Le concours est avancé aux vacances d’avril, afin de coller aux exigences de Parcoursup.

 

  • La langue sera moins déterminante, passant de coeff 2 à 1. Ce qui va dans le sens de l’équité. Les synonymes sont supprimés, les questions de compréhension et l’essai demeurent. L’épreuve est toujours sur 1h30.

 

  • L’épreuve d’histoire garde son coefficient 3 mais s’appauvrit, s’alignant sur la nouvelle épreuve et le programme du bac. Ce sera une étude de document(s) en 2h au lieu de 3h de composition depuis 2008. Pour autant, au delà de la capacité d’analyse qu’il faudra développer,  les connaissances devront être très solides, bien plus qu’au bac.

 

  • L’épreuve de questions contemporaines reste sur son ancien modèle, toujours coefficient 3, avec une différence fondamentale: si deux thèmes vous sont proposés, l’un des deux sera gardé l’année d’après. Autrement dit, en 2019, il s’agissait du secret et du numérique. En 2020, ce sera « le secret » et « les révolutions ». Par conséquent, en 2021, nous savons que l’un des deux thèmes sera « les révolutions ». Il est donc plus facile pour les élèves d’échelonner la préparation au concours sur deux années, connaissant déjà l’un des deux thèmes à traiter. Ce que nous ferons.

 

  • A partir de 2021, prise en compte dans le dossier de la moyenne de LV2 coefficient 1 et de la moyenne des deux spécialités coefficient 1. Pour le concours commun 2021, les bacheliers 2020 bénéficieront d’une mesure de transition. Leur moyenne de bac sera prise en compte pour un coefficient 1, à la place des deux notes de spécialités des bacheliers 2020. Prendre en considération toutes les spécialités peut encourager les élèves à faire un choix stratégique: celles qui leur rapportent le plus de points.

 

Nous avons donc deux visions différentes, et deux modes de sélection différents, selon qu’il s’agisse de Sciences Po Paris et Bordeaux d’un côté, ou du concours commun des IEP de région de l’autre. Ces concours ne font pas forcément appel aux mêmes compétences. Mais ils nécessitent tous une préparation spécifique, et une régularité dans le travail dès la seconde.