La prépa, un esprit d’équipe

Léa Hermange, Sciences Po Paris, campus de Reims

Léa Hermange, Sciences Po Paris, campus de Reims

Léa Hermange, Sciences Po Paris, campus de Reims 2016

« Le concours Sciences Po représente une véritable aventure. C’est une année très longue et difficile, autant psychologiquement que moralement.

Très vite, je me suis aperçue que j’aurais beaucoup de difficultés à préparer seule le concours de Paris et celui des IEP. J’ai finalement découvert le site de prépa ambition réussite, préparant aux deux concours, au détour de mes recherches internet.

 

Des professeurs impliqués qui ne nous abandonnent jamais

La première chose qui m’a frappé dans cette prépa, c’est la qualité des cours enseignés. Les professeurs sont impliqués, nous donnent une véritable méthodologie de type Sciences Po et essayent de pousser notre réflexion au maximum. Ils restent très clairs, mais toujours avec une pointe d’humour, ce qui ne fait qu’apprécier un peu plus les cours. En soit, ils nous donnent un avant goût de ce que peuvent être les cours enseignés à Sciences Po. Ils ne nous abandonnent jamais dans le sens où il est très facile de communiquer avec eux, certains sont même présents les jours de concours, et pour préparer des épreuves comme l’oral de Paris, ils n’hésitent pas à prendre de leur temps personnel pour qu’on soit totalement prêt le jour-J.

 

L’internat, un plus, une vraie équipe

J’ai suivi toute la préparation à l’internat d’Avignon, et je trouve important de le préciser. En effet, pendant ces semaines de préparation, nous sommes en contact permanent avec d’autres élèves qui vivent la même expérience que nous. Très vite, nous nous soutenons les uns les autres, nous devenons une vraie équipe. On rencontre des gens avec qui nous partageons énormément et qui deviennent de véritables amis. L’ambiance reste studieuse mais détendue. C’est également un des points forts de cette prépa: très peu de compétition, beaucoup de soutien.

 

L’importance du soutien

J’aimerais insister sur cette notion de soutien. Comme je l’ai précisé au début, c’est une année très dure et longue à la fois. En plus de passer les IEP et Paris, j’ai aussi décidé de passer le concours de Bordeaux. La fin de l’année ne m’a semblé jamais arriver. Je crois que ce qui m’a fait tenir psychologiquement, c’est le monde extérieur -ma famille, mes amis, les quelques sorties que l’on pouvait faire de temps à autre, le sport. N’oubliez pas qu’il y a un monde en dehors de Sciences Po et prenez du temps pour vous, si vous voulez tenir dans la longueur. Si vous le pouvez, trouvez vous un partenaire de concours. Nous étions deux de mon lycée à préparer les concours dans cette prépa. Nous nous sommes soutenus tout au long de l’année chacun à notre manière, dans le travail comme dans les « à-coté » du concours. Aujourd’hui, nous avons tous les deux réussis notre objectif, lui à Aix, moi au campus délocalisé de Reims.

Je suis infiniment reconnaissante à toute l’équipe d’ambition réussite sans laquelle, je suis sure, je n’aurais pas réussi à intégrer cette école. Elle m’a donné à la fois les armes et le soutien pour mener à bien mon projet et me permettre de rentrer dans la prestigieuse école de Sciences Po Paris. Merci encore! »

 

Léa avait passé, avant de nous rejoindre, une année scolaire aux Etats-Unis. Et nous conseillons de le faire à tous ceux qui le peuvent. Cela fut déterminant pour elle pour intégrer le campus de Reims de Sciences Po Paris. Elle disposait, pour chaque concours, d’une maturité et d’un niveau en anglais déterminant. Léa disposait également de l’humilité nécessaire face à l’épreuve. Enfin, ce fut une super coéquipière à l’internat. Bravo à toi, et profite bien.