« j’ai fait le trajet Paris/Avignon pendant deux ans pour cette prépa »

Capucine Gicquel - IEP Lille - prépa Sciences Po Ambition Réussite

Capucine Gicquel, Sciences Po Lille 2015

J’ai entendu parler de la prépa Ambition Réussite au lycée St Joseph d’Avignon par du bouche-à-oreille, complètement par hasard lorsqu’une ancienne élève de cette prépa m’a dit que Tremplin ne suffirait pas pour les IEP. J’ai donc grâce à elle délaissé Tremplin pour m’inscrire à Ambition Réussite et j’ai fait le trajet Paris/Avignon pendant mes semaines de vacances scolaires (Toussaint, Février, Pâques). Au bout de deux ans, j’ai été acceptée à l’IEP de Lille.

« La méthode qui permet de faire une bonne copie Sciences Po »


 

Ambition réussite est une prépa qui remet tout de suite les pieds sur Terre, les notes sont réalistes, la méthode qui permet de faire une bonne copie Sciences Po est vite expliquée et doit être appliquée tout le temps. J’ai aimé le fait qu’on nous explique tout ce qui avait pu me paraître obscur par rapport au concours et son fonctionnement, comme la manière dont les participants sont notés, ce que les correcteurs vont aimer, le type de plan à faire en fonction du sujet…

 

« Cette prépa offre un bon cadre…elle permet une immersion »


Cette prépa offre un bon cadre: la ville d’Avignon est belle, l’ambiance en pensionnat est chaleureuse, les professeurs sont de bons pédagogues et accompagnants. Les cours sont rendus intéressants et vivants, ce qui m’a tout de suite fait aimer ce que j’apprenais.

Cette prépa, en pensionnat pour ceux qui habitent loin, permet une immersion dans les révisions, de nous rebooster de façon intermittente, elle permet aussi de partager des passions et de créer des liens avec les autres élèves. Je pense qu’elle doit être la seule qui peut nous manquer, parce qu’elle doit être la seule à organiser une soirée quizz, faire rencontrer les anciens élèves maintenant à sciences po à ses étudiants, ou mettre des chansons pour mettre un terme à un concours blanc.

 

« Eviter tous les pièges devant le sujet du concours »


Ce que j’ai aussi aimé est que l’apprentissage passe par la pratique, la prépa commence dans les premiers jours par des cours, puis devient des cours de méthode ou les élèves se regroupent et réfléchissent à des plans qui sont par la suite corrigés avec les professeurs. Cet exercice permet d’avoir une bonne analyse de n’importe quel sujet, de la logique pour le concours et d’éviter tous les pièges devant le sujet du concours.

Je me suis faite des amis, j’ai pris confiance en moi et j’ai vu ma progression, j’ai appris à ne pas avoir peur du jour J, et pour tout ça, heureusement que j’avais la bonne prépa.

 

 

 

 

 

 

 

Capucine a pris conscience la première année de la quantité de travail nécessaire, et s’en est donnée les moyens la seconde, profitant de son expérience et de son vécu. Ses résultats ont explosé. Elle est revenue le couteau entre les dents, n’oubliant jamais son but. Preuve de sa motivation, elle n’hésita pas à faire les allers retours Paris/Avignon pendant deux ans. Elle fut, tout au long de ces deux ans, un rayon de bonne humeur qui illuminait la prépa et l’internat. A coup sûr, elle saura éclairer dès cette année le ciel lillois. Bravo à elle, et encore merci pour ces deux années.